samedi 4 mars 2017

Qu'est-ce que la boulimie ?

La boulimie est un des TCA dont je t'ai déjà cité dans un autre article. Elle est considérée comme une addiction car le rapport à la nourriture est modifié et la personne en devient dépendante. C'est une des maladies les plus sévères dans les troubles de l'alimentation.


Quelles sont les caractéristiques de la boulimie ?

La principale caractéristique de cette notion est l'ingestion de nourriture de manière excessive. Elle se fait en générale sur une courte durée mais de façon répétitive. De plus, c'est un TCA qui dure dans le temps. Il peut s'agir d'une boulimie vomitive ou non vomitive : tout dépend de la manière que la personne va utiliser pour évacuer la quantité de nourriture ingérée. La personne ne supporte pas son corps, en général, il le dégoûte.

Est-ce une maladie grave ?

S'agissant d'une addiction à la nourriture, elle est en effet considérée comme une maladie grave au même titre que l'anorexie. Et pour cause, il est compliqué de s'en sortir et la personne a besoin d'aide de la part de son entourage, de médecin...

Quel est le mécanisme qui rentre en jeu ?

La personne atteinte de boulimie a un rapport étroit avec la nourriture et en général, il aime manger. C'est pourquoi le cerveau va fabriquer une grande quantité d'insuline. C'est cette molécule qui va provoquer une faim très importante afin d'anticiper l'apport excessif de la nourriture. La personne va ensuite vouloir se débarrasser de cette nourriture soit en se faisant vomir, soit en prenant des laxatifs, soit en alternant avec des périodes de jeûne, d'anorexie soit en faisant des exercices physiques de manière excessives.

La personne a-t-elle conscience de sa maladie ?

Ayant vécu cette situation, je suis bien placée pour te répondre à cette question. Oui, en effet, la personne a conscience de la situation, de son problème lié à a nourriture. Pour autant, il est très difficile pour elle de pouvoir en parler, de dire les raisons de son addiction. Elle a peur d'être jugée par les autres.

Comment s'en sortir ?

Tout d'abord, il faut savoir que la personne boulimique aura besoin du soutien de son entourage pour s'en sortir. Il s'agit bien d'une maladie, même si parfois les autres pensent que la personne boulimique ne fait aucun effort pour que son rapport à l'alimentation change.
De plus, un suivi psychologique est obligatoire. Il va permettre d'échanger sur les raisons pour lesquelles la personne est tombée dans la boulimie. Il s'agit en général une thérapie cognitivo-comportementale. Le psychologue va donc donner des exercices à la personne boulimique pour pouvoir traiter le fond et la forme de la boulimie. Il va également proposé un travail sur la confiance en soi et sur la représentation du corps. Bien entendu, ce suivi se réalise sur plusieurs mois à plusieurs années suivant la motivation de la personne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire